Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Annonce d’EDF de la reprise du chantier ICEDA : réaction de SDN Bugey

25 janvier 2015 |




Réaction de SDN Bugey suite à l’annonce d’EDF de la reprise du chantier de ICEDA (décembre 2014)

Nous apprenons l’annonce de la reprise future du chantier ICEDA ;

c’est évidemment une très mauvaise nouvelle car c’est bien l’avenir de toute une région qui va se jouer dans les prochaines années.

Durant des mois, SDN Bugey a dénoncé et averti les instances publiques, les élus, la population dans son ensemble, de l’extrême dangerosité de cette installation qui va générer des pollutions radioactives, tant par les transports de déchets nucléaires acheminés par convois (on évoque une dizaine de convois par mois), que par le conditionnement des fûts sur place.

En outre, les risques d’inondation d’ICEDA par le Rhône sont énormes quoiqu’en dise EDF et il est à craindre que les eaux soient en partie contaminées, alors que nous sommes en amont de Lyon.

Nous constatons une fois de plus qu’EDF veut passer en force sur ce dossier car c’est toute la filière de démantélement qui est actuellement en panne. EDF ne tient pas compte sciemment de l’avis de l’Autorité Environnementale qui a émis beaucoup de réserves sur ce dossier, et s’obstine dans sa fuite en avant, sacrifiant au passage l’environnement et la santé publique des riverains -et des travailleurs du nucléaire-(car ce sont bien eux les premiers exposés).

Il est à regretter (..) que les Elus, quels qu’ils soient, mais décideurs et disposant d’un pouvoir dont ils ne sont pas servi, n’aient pas davantage fait entendre leur voix et ne se soient pas plus investis pendant qu’il était encore temps, pour tenter d’arrêter l’irrémédiable...

On peut constater que grâce aux différents recours, le chantier a pris malgré tout quelques années de retard, retard qui a permis d’informer davantage la population sur la construction de cette installation, qui n’est, rappelons-le, que "l’anti-chambre" de Cigéo dans la Meuse où seraient (seront ?...) enfuis des milliers de tonnes de déchets nucléaires.

Tout est lié dans cette" course en avant" ; le nucléaire est une véritable impasse économique et écologique ;

et EDF plutôt que de chercher d’autres solutions , s’entête à coup de milliards dans une voie sans issue.

SDN Bugey (jean-pierre collet) 06 81 09 75 87

Réaction de SDN Bugey suite à l’annonce d’EDF de la reprise du chantier de ICEDA (décembre 2014)

Nous apprenons l’annonce de la reprise future du chantier ICEDA ;

c’est évidemment une très mauvaise nouvelle car c’est bien l’avenir de toute une région qui va se jouer dans les prochaines années.

Durant des mois, SDN Bugey a dénoncé et averti les instances publiques, les élus, la population dans son ensemble, de l’extrême dangerosité de cette installation qui va générer des pollutions radioactives, tant par les transports de déchets nucléaires acheminés par convois (on évoque une dizaine de convois par mois), que par le conditionnement des fûts sur place.

En outre, les risques d’inondation d’ICEDA par le Rhône sont énormes quoiqu’en dise EDF et il est à craindre que les eaux soient en partie contaminées, alors que nous sommes en amont de Lyon.

Nous constatons une fois de plus qu’EDF veut passer en force sur ce dossier car c’est toute la filière de démantélement qui est actuellement en panne. EDF ne tient pas compte sciemment de l’avis de l’Autorité Environnementale qui a émis beaucoup de réserves sur ce dossier, et s’obstine dans sa fuite en avant, sacrifiant au passage l’environnement et la santé publique des riverains -et des travailleurs du nucléaire-(car ce sont bien eux les premiers exposés).

Il est à regretter (..) que les Elus, quels qu’ils soient, mais décideurs et disposant d’un pouvoir dont ils ne sont pas servi, n’aient pas davantage fait entendre leur voix et ne se soient pas plus investis pendant qu’il était encore temps, pour tenter d’arrêter l’irrémédiable...

On peut constater que grâce aux différents recours, le chantier a pris malgré tout quelques années de retard, retard qui a permis d’informer davantage la population sur la construction de cette installation, qui n’est, rappelons-le, que "l’anti-chambre" de Cigéo dans la Meuse où seraient (seront ?...) enfuis des milliers de tonnes de déchets nucléaires.

Tout est lié dans cette" course en avant" ; le nucléaire est une véritable impasse économique et écologique ;

et EDF plutôt que de chercher d’autres solutions , s’entête à coup de milliards dans une voie sans issue.

SDN Bugey (jean-pierre collet) 06 81 09 75 87


Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires