Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Décembre 2014 - Maison de Résistance à la poubelle nucléaire de Bure – 10 ans déjà !

7 décembre 2014 |




Le week-end des 6 et 7 décembre, plusieurs dizaines de personnes se sont retrouvées pour fêter les 10 ans de la maison de la Résistance à la poubelle nucléaire de Bure. Achetée en ruines en 2004, dans le but d’installer dans la durée un lieu de vigilance, d’information et de lutte contre le projet de poubelle nucléaire en Meuse/Haute-Marne, la maison de Bure a bien changé ! 10 ans déjà ! 10 ans de travaux, d’actions, de discussions, de débats... 10 ans de tout ça à la fois.



Alors que la maison est implantée à Bure depuis maintenant 10 ans et alors que la lutte contre CIGÉO tend à se ré-intensifier, l’association Bure Zone libre a souhaité rassembler celles et ceux qui ont croisé la route de la maison et participé à la faire vivre, afin d’échanger et de réfléchir sur ce qu’est devenu ce lieu et ce qu’il pourrait être dans les années à venir. Le samedi après-midi, des ateliers de discussion sur le rôle de la maison et le projet de salle multi-activités ont donc été proposés.

Après les riches échanges de l’après-midi, place à la fête. La soirée s’est ouverte par la lecture d’un texte émouvant intitulé "in mémorium" et la projection d’un diaporama de portraits des personnes ayant fait un bout de chemin à la maison. Puis, pendant que certain-e-s continuaient à échanger des souvenirs et idées dans la grange et que d’autres commençaient à attaquer le buffet de patates du coin et autres victuailles tirées des sacs, David Vincent, membre du groupe Les Amis d’Ta femme nous a réchauffé les cœurs et les oreilles avec ses chansons punk rock engagées.

Le lendemain, les plus courageux (ou moins fatigués) se sont à nouveau retrouvés dans la salle multi-activités pour échanger sur l’actualité de la lutte et sur les projets d’actions et envies des un-e-s et des autres.

Le week-end s’est terminé par une balade burienne autour du labo. Pour l’occasion un panneau "Bure, Testet, NDDL, Roybon... vos projets ne sont pas les nôtres" avait été fabriqué afin de marquer notre soutien à la journée mondiale contre les grands projets inutiles imposés. Comme à leur habitude, policiers et RG étaient au rendez-vous, mais pour la première fois, plusieurs d’entre eux nous ont accompagné-e-s jusque dans les champs boueux bordant le site et pendant toute la balade. Raison invoquée ? "Vous êtes trop imprévisibles !". Des mauvais souvenirs du lancement de la campagne "365" peut-être...

Retrouvez toute l’actualité et l’agenda de la maison sur http://burezonelibre.noblogs.org/

Et n’oubliez pas : la maison de Bure, c’est votre maison et elle est ce que toutes et tous nous en faisons et en ferons !

Alors que la maison est implantée à Bure depuis maintenant 10 ans et alors que la lutte contre CIGÉO tend à se ré-intensifier, l’association Bure Zone libre a souhaité rassembler celles et ceux qui ont croisé la route de la maison et participé à la faire vivre, afin d’échanger et de réfléchir sur ce qu’est devenu ce lieu et ce qu’il pourrait être dans les années à venir. Le samedi après-midi, des ateliers de discussion sur le rôle de la maison et le projet de salle multi-activités ont donc été proposés.

Après les riches échanges de l’après-midi, place à la fête. La soirée s’est ouverte par la lecture d’un texte émouvant intitulé "in mémorium" et la projection d’un diaporama de portraits des personnes ayant fait un bout de chemin à la maison. Puis, pendant que certain-e-s continuaient à échanger des souvenirs et idées dans la grange et que d’autres commençaient à attaquer le buffet de patates du coin et autres victuailles tirées des sacs, David Vincent, membre du groupe Les Amis d’Ta femme nous a réchauffé les cœurs et les oreilles avec ses chansons punk rock engagées.

Le lendemain, les plus courageux (ou moins fatigués) se sont à nouveau retrouvés dans la salle multi-activités pour échanger sur l’actualité de la lutte et sur les projets d’actions et envies des un-e-s et des autres.

Le week-end s’est terminé par une balade burienne autour du labo. Pour l’occasion un panneau "Bure, Testet, NDDL, Roybon... vos projets ne sont pas les nôtres" avait été fabriqué afin de marquer notre soutien à la journée mondiale contre les grands projets inutiles imposés. Comme à leur habitude, policiers et RG étaient au rendez-vous, mais pour la première fois, plusieurs d’entre eux nous ont accompagné-e-s jusque dans les champs boueux bordant le site et pendant toute la balade. Raison invoquée ? "Vous êtes trop imprévisibles !". Des mauvais souvenirs du lancement de la campagne "365" peut-être...

Retrouvez toute l’actualité et l’agenda de la maison sur http://burezonelibre.noblogs.org/

Et n’oubliez pas : la maison de Bure, c’est votre maison et elle est ce que toutes et tous nous en faisons et en ferons !


Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires

Thèmes
Habitat écologique Luttes et actions Déchets radioactifs Projets nucléaires