Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Novembre 2014 - SDN Trégor dénonce la voiture électrique

14 novembre 2014 |




C’est une action symbolique qu’a organisée le groupe breton samedi 8 novembre après-midi à la borne de recharge de voitures électriques d’un parking de Lannion sur le thème : "Voiture électrique, de nombreuses interrogations !". Les militants de SDN Trégor ont complété la signalétique de cette borne électrique avec un panonceau indiquant : "Électricité à 75 % d’origine nucléaire ; émission de déchets radioactifs pendant des milliers d’années".



Les militants ont rappelé la manière dont a été orchestré le récent plan de soutien à la voiture électrique. N’a-t-on pas vu les mois derniers des ministres au volant de ces véhicules, pour en faire la promotion et, tels de véritables VRP de l’industrie automobile, en parler comme s’il s’agissait de LA solution pour nos futurs besoins de transport ?

Or, s’il est indéniable que la voiture électrique peut contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air dans le centre des grandes villes, comme le transport en commun ou la pratique du vélo, cela ne doit pas nous faire oublier que la voiture électrique a aussi ses propres limites et ses effets pervers.

Les militants ont rappelé la manière dont a été orchestré le récent plan de soutien à la voiture électrique. N’a-t-on pas vu les mois derniers des ministres au volant de ces véhicules, pour en faire la promotion et, tels de véritables VRP de l’industrie automobile, en parler comme s’il s’agissait de LA solution pour nos futurs besoins de transport ?

Or, s’il est indéniable que la voiture électrique peut contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air dans le centre des grandes villes, comme le transport en commun ou la pratique du vélo, cela ne doit pas nous faire oublier que la voiture électrique a aussi ses propres limites et ses effets pervers.


Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires

Thèmes
Luttes et actions