Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Avril 2017

Nucléaire : un travailleur de la centrale du Blayais, en Gironde, touché par une poussière radioactive au visage



France Bleu Gironde a révélé jeudi qu'un travailleur de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde) a reçu lundi plus du quart de la dose de radioactivité prescrite pour une année. 

Des employés de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde), en 2011. (LAURENT THEILLET / MAXPPP)

Mis à jour le


publié le Un travailleur de la centrale nucléaire du Blayais, en Gironde, a reçu une poussière radioactive au visage lundi 10 avril, selon France Bleu Gironde.
EDF a déclaré que le travailleur a reçu plus du quart de la dose de radioactivité prescrite pour une année pour un employé du nucléaire, selon EDF.

L’incident s’est produit lors d’un chantier de maintenance à la centrale, sur le site du réacteur n°2 qui était alors à l’arrêt. L'homme, salarié d'une entreprise prestataire sur la zone de chantier, effectuait des opérations de maintenance autour du réacteur n°2.

Avertissement sonore

Un avertissement sonore a retenti au passage de l'employé dans les portiques de sécurité qui contrôle l'exposition à la radioactivité. Une poussière radioactive a été détectée au niveau de son visage, que les services spécialisés ont retiré à l’aide d’une lingette. Elle a été envoyée en analyse pour établir le niveau de radioactivité auquel le salarié a été exposé. L'intervenant, quant à lui, a dû attendre la fin des tests, en fin de journée, pour rentrer chez lui.

La dose réglementaire est de 500 millisieverts pour une surface d'un centimètre carré de peau pour ces salariés. La direction de la centrale du Blayais a déclaré cet événement de niveau 1 sur l'échelle de l'INES (échelle internationale de classement des événements nucléaires) qui en compte 7.

La centrale nucléaire du Blayais, située en Gironde dans la commune de Braud-et-Saint-Louis à 45 km de Bordeaux et 50 km de Royan, est en service depuis 1981 et gérée par EDF.

 

> Voir la source