Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Octobre 2017 / Radio Vatican

Le Vatican prépare un congrès sur les armes nucléaires



La bombe atomique sur Hiroshima, le 6 août 1945. - AFP

31/10/2017 16:55

(RV) L’humanité risque le suicide : le Pape l’a déclaré ce lundi lors de sa visite au Palazzo San Callisto, dans le Trastevere, siège du Dicastère pour le Service du Développement humain intégral et du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie

Le directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, Greg Burke, a par ailleurs déclaré que la prochaine semaine se tiendra au Vatican un important congrès sur le thème « Perspectives pour un monde libéré des Armes nucléaires et pour le Développement intégral ».

Le Saint-Père, a expliqué Greg Burke, « travaille avec détermination pour promouvoir les conditions nécessaires pour un monde sans armes nucléaires, comme il l’a rappelé lui-même en mars dernier dans un message adressé à l’Onu ». Dans sa déclaration, le directeur de la Salle de presse précise toutefois qu’il est faux de parler d’une médiation de la part du Saint-Siège dans la crise entre les États-Unis et la Corée du Nord. Ces derniers jours, certains médias italiens avaient extrapolé cette idée d’une médiation en la reliant au congrès organisé la semaine prochaine au Vatican.

La rencontre, organisée par le Dicastère pour le Service du Développement humain intégral, se déroulera les 10 et 11 novembre prochains en Salle du Synode, avec la participation de personnalités de haut niveau. Flaminia Giovanelli, sous-secrétaire de ce dicastère, est revenue, sur l’antenne italienne de Radio Vatican, sur les propos tenus par le Pape lors de sa visite au dicastère. « Le Pape a souligné encore une fois, comme il le fait habituellement, le phénomène du commerce des armes. Il a donc répété sa dénonciation de ce commerce des armes qui stimule et qui entretient ces foyers de conflit », a-t-elle expliqué. « En parlant des armes nucléaires, qui sont une menace qui est malheureusement présente depuis des décennies mais qui se fait toujours plus directe comme dans les moments actuels, le Pape a parlé de "suicide de l’humanité", de ce risque de suicide de l’humanité. Il a prononcé des paroles très fortes. »

Flaminia Giovanelli a par ailleurs expliqué que ce congrès fait suite à l’adoption du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, voté en juillet dernier, et signé par le Saint-Siège en septembre, « avec une grande conviction ». Il s’inscrit aussi dans le contexte de l’escalade de la crise nucléaire.

Parmi les personnalités attendues au Vatican pour ce congrès figurent 11 prix Nobel, ainsi que des survivants du bombardement d’août 1945 à Hiroshima, qui témoigneront des conséquences dévastatrices de la bombe atomique.

(CV)

> Voir la source


Thèmes
Nucléaire militaire