Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Paluel : L’alimentation électrique de secours des réacteurs 1 et 2 ne tiendra pas en cas de séisme




9 novembre 2017


Le 9 novembre 2017, l’exploitant de la centrale de Paluel a déclaré un évènement significatif pour la sûreté de niveau 2 : l’alimentation électrique de secours des réacteurs 1 et 2 ne tiendra pas en cas de séisme. Déjà concernés par les défauts d’ancrages communs aux 20 réacteurs de 1300 MWe (incident générique de niveau 2 déclaré le 20 juin 2017), cette fois ci c’est la corrosion des vases d’expansion qui est en cause.


Ce que dit EDF :

Le 09/11/17

Déclaration d’un événement significatif de sûreté de niveau 2 (échelle INES) lié à l’indisponibilité potentielle de sources électriques de secours en cas de séisme pour les unités de production n°1 et n°2 de la centrale de Paluel

Le 20 juin 2017, EDF déclarait un événement générique de niveau 2 (échelle INES) lié à l’indisponibilité potentielle de sources électriques en cas de séisme, dans les centrales de 1300 MWe. Cet événement portait sur l’état général des structures métalliques qui supportent les vases d’expansion du circuit de refroidissement des diesels de secours [1] et leur résistance au séisme. (Voir notre article en ligne)

EDF a élargi son plan de contrôle et mis en évidence des défauts locaux de corrosion externe sur les vases d’expansion des deux diesels de secours des unités de production n°1 et 2 de la centrale de Paluel. Ces défauts ne permettent pas de justifier la tenue de ces diesels en cas de séisme équivalent aux séismes dits « de référence » [2].

Par conséquent, la centrale nucléaire de Paluel a déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 9 novembre 2017, un événement significatif de sûreté générique site classé au niveau 2 de l’échelle INES, échelle internationale de classement des événements nucléaire qui en compte 7, pour les unités de production n°1 et n°2 de Paluel.

Les travaux de remplacement des vases d’expansion des deux diesels de secours des unités de production n°1 et n°2 de Paluel ont été réalisés.

https://www.edf.fr/groupe-edf/producteur-industriel/carte-des-implantations/centrale-nucleaire-de-paluel/actualites


[1Une centrale nucléaire dispose de six sources d’alimentation électrique. Une seule est suffisante pour garantir le fonctionnement des matériels de sûreté. Parmi les alimentations électriques, on trouve deux alimentations de secours par unité de production. Ces deux puissants groupes électrogènes à moteur diesel sont prêts à fournir, en cas de défaillance des autres alimentations, la puissance nécessaire au fonctionnement des matériels de sûreté.

[2Le dimensionnement des systèmes d’une centrale nucléaire implique la définition de deux niveaux de séisme de référence : le séisme maximal historiquement vraisemblable (SMVH) qui est supérieur à tous les séismes s’étant produits au voisinage de la centrale depuis mille ans, et le séisme majoré de sécurité (SMS), séisme hypothétique d’intensité encore supérieure.