Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Paluel : Arrêt automatique du réacteur 1, EDF ne sait pas pourquoi




29 janvier 2018


Ce lundi 29 janvier 2018, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Paluel s’est arrêté automatiquement, sans que les équipes de conduite ne sachent pourquoi. Un arrêt automatique est un dispositif de sûreté qui se déclenche lorsqu’une situation anormale est détectée. Le réacteur a redémarré le lendemain, mais l’exploitant est resté mystérieux sur les causes de l’incident. Sollicitée sur ce point, EDF a bien voulu livrer quelques explications a posteriori. Une vanne située sur le circuit permettant l’alimentation de la turbine en vapeur (circuit secondaire de l’installation situé hors zone nucléaire) de l’unité de production numéro 1 s’est fermée, alors que celle-ci aurait dû rester en position ouverte. L’acheminement de la vapeur ne pouvant plus se faire correctement, le réacteur s’est arrêté.


Ce que dit EDF :

  • Le 29/01/18

Arrêt automatique du réacteur de l’unité de production numéro 1

Lundi 29 janvier 2018 à 2h21, le réacteur de l’unité de production numéro 1 s’est arrêté automatiquement, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur.

Les équipes de conduite sont mobilisées afin d’identifier les causes de cet arrêt automatique et assurer le redémarrage de l’unité de production en toute sûreté.

Cet arrêt n’a aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

L’unité de production numéro 2 est à l’arrêt pour visite décennale. Les unités de production numéros 3 et 4 sont en fonctionnement et à la disposition du réseau national d’électricité.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-paluel/actualites/arret-automatique-du-reacteur-de-l-unite-de-production-numero-1

  • Le 31/01/18

L’unité de production numéro 1 est connectée au réseau national d’électricité

L’unité de production numéro 1 de la centrale nucléaire de Paluel a été reconnectée au réseau national d’électricité et a atteint sa pleine puissance le mardi 30 janvier 2018 à 18h50. Son réacteur s’était arrêté automatiquement le lundi 29 janvier 2018, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur.

Cet arrêt n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement. Les unités de production numéros 1, 3 et 4 sont à la disposition du réseau national d’électricité.

L’unité de production numéro 2 est en arrêt programmé pour maintenance.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-paluel/actualites/l-unite-de-production-numero-1-est-connectee-au-reseau-national-d-electricite