Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Dampierre-en-Burly : "Présence indésirable d’une légère entrée d’eau"




25 septembre 2017


Bien souvent, l’exploitant des centrales nucléaires dissimule pannes et incidents dans des annonces d’arrêts de réacteur. Un très bel exemple de cette pratique nous est offert par Dampierre-en-Burly, qui a annoncé le 17 septembre 2017 la mise à l’arrêt du réacteur 2 pour maintenance. En effet, "la présence indésirable d’une légère entrée d’eau de la Loire dans le condenseur" est le genre de problème qui nécessite une réparation... Et tant qu’à faire, c’est l’occasion de réparer les réchauffeurs de l’eau du circuit secondaire qui eux aussi ont besoin de "maintenance". Ces divers problèmes et défaillances techniques auront quand même nécessité l’arrêt du réacteur pendant 8 jours.


Ce que dit EDF :

  • Le 17/09/17

Mise à l’arrêt de l’unité de production n°2 pour interventions de maintenance

Le 16 septembre 2017, en concertation avec le gestionnaire de réseau (RTE) , la centrale de Dampierre-en-Burly a procédé à la mise à l’arrêt de l’unité de production n°2. Une activité de maintenance est programmée sur le condenseur [1], situé dans la salle des machines, dans la partie non nucléaire de l’installation. Les techniciens de la centrale de Dampierre-en-Burly ont en effet détecté la présence indésirable d’une légère entrée d’eau de la Loire dans le condenseur. Cette entrée d’eau filtrée n’a aucun impact sur la sûreté des installations ni sur l’environnement. La réparation, de maintenance courante, nécessite une baisse partielle de la production.

Cet arrêt permet par ailleurs aux équipes de la centrale de procéder à des opérations de maintenance sur les réchauffeurs de l’eau du circuit secondaire, situé en zone non nucléaire des installations.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-dampierre/actualites/mise-a-l-arret-de-l-unite-de-production-ndeg2-pour-interventions-de-maintenance

  • Le 25/09/17

L’unité de production n°2 est à nouveau disponible sur le réseau électrique national

Le 24 septembre 2017 à 4h30, l’unité de production n°2 a été reconnecté au réseau électrique à l’issue d’un arrêt de courte durée, intervenu le 16 septembre dernier pour permettre aux intervenants du site de réaliser des opérations de maintenance. Elle a atteint sa pleine puissance le 24 septembre à 20h30.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-dampierre/actualites/l-unite-de-production-ndeg2-est-a-nouveau-disponible-sur-le-reseau-electrique-national


[1le condenseur recueille et refroidit la vapeur qui a fait tourner la turbine. Il est composé de milliers de tubes dans lesquels circule l’eau de la Loire. La vapeur circule dans l’enceinte du condenseur et l’eau de la Loire dans les tubes. La température basse des tubes permet le refroidissement de la vapeur qui se condense à leur contact.