Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Abolition des armes nucléaires

Loin d’assurer la sécurité générale, les armes atomiques préparent des crimes contre l’humanité. Alors qu’à l’ONU on envisage très sérieusement l’interdiction de ces engins morbides, la France fait toujours partie du club fermé des pays qui s’y opposent et continue même à moderniser son arsenal...


ONU : Traité international d’interdiction des armes nucléaires

En direct de New York : c’est parti pour éliminer les armes nucléaires !

15 juin 2017 | NUCLEAR BAN DAILY VOL.2, No.1




Editorial de Ray Acheson (extraits)

15 Juin 2017

C’est parti pour le deuxième round des négociations d’élimination des armes nucléaires ! Les délégations gouvernementales, la société civile et les organisations internationales, tous vont délibérer à partir du brouillon de texte proposé par la Présidente de la Conférence de l’ONU. Nous préparons aussi la « Marche des femmes pour éliminer la bombe ». Le Monde nous regarde : il est temps d’éliminer la bombe.



REACHING CRITICAL WILL

Le texte de la Présidente, l’ambassadrice Elayne Whyte Gómez, nous semble une bonne base.

Pour Reaching Critical Will le texte peut être amélioré en y ajoutant l’interdiction de préparer l’utilisation d’armes nucléaires ainsi que le transit des armes nucléaires. Le gouvernement des Etats-Unis a clairement dit que cela serait une grave entrave pour lui. Et cette mesure serait une vraie possibilité d’action des pays non-nucléaires.

Une interdiction explicite de financement est aussi souhaitable. Des compagnies privées pourraient ainsi remettre en question certaines activités. Cela pourrait aussi enlever du poids aux pressions des intérêts privés.

Dans les articles 2 à 5 le projet étudie comment les Etats nucléaires devront procéder. Quels types de garanties, de vérifications, quelles déclarations. Il faudra être clair sur l’obligation de détruire les stocks existants.

Il faudra aussi clarifier l’assistance aux victimes et aux dégâts environnementaux. Pendant les 3 prochaines semaines, il faudra aussi étudier la suite : les réunions des Etats membres et les relations avec les autres traités.

Pour le préambule, il faut améliorer le langage sur le genre féminin et aussi évoquer l’impact disproportionné sur les populations indigènes. Il faut insister sur l’aspect immoral des armes nucléaires.

Ces idées sont à débattre dans le cadre de la campagne ICAN et avec toutes les associations.

Nous avons la chance de changer le monde. L’interdiction n’éliminera pas magiquement les armes nucléaires mais ce sera une brèche dans l’affirmation de ceux qui disent qu’ils ont besoin de ces armes pour leur sécurité. Les armes nucléaires n’apportent aucune sécurité.

Le Monde nous regarde. Il est temps d’éliminer la bombe.

(Traduction par Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance)

Intégralité du bulletin de Reaching Critical Will :

http://www.reachingcriticalwill.org/images/documents/Disarmament-fora/nuclear-weapon-ban/reports/NBD2.1.pdf

REACHING CRITICAL WILL

Le texte de la Présidente, l’ambassadrice Elayne Whyte Gómez, nous semble une bonne base.

Pour Reaching Critical Will le texte peut être amélioré en y ajoutant l’interdiction de préparer l’utilisation d’armes nucléaires ainsi que le transit des armes nucléaires. Le gouvernement des Etats-Unis a clairement dit que cela serait une grave entrave pour lui. Et cette mesure serait une vraie possibilité d’action des pays non-nucléaires.

Une interdiction explicite de financement est aussi souhaitable. Des compagnies privées pourraient ainsi remettre en question certaines activités. Cela pourrait aussi enlever du poids aux pressions des intérêts privés.

Dans les articles 2 à 5 le projet étudie comment les Etats nucléaires devront procéder. Quels types de garanties, de vérifications, quelles déclarations. Il faudra être clair sur l’obligation de détruire les stocks existants.

Il faudra aussi clarifier l’assistance aux victimes et aux dégâts environnementaux. Pendant les 3 prochaines semaines, il faudra aussi étudier la suite : les réunions des Etats membres et les relations avec les autres traités.

Pour le préambule, il faut améliorer le langage sur le genre féminin et aussi évoquer l’impact disproportionné sur les populations indigènes. Il faut insister sur l’aspect immoral des armes nucléaires.

Ces idées sont à débattre dans le cadre de la campagne ICAN et avec toutes les associations.

Nous avons la chance de changer le monde. L’interdiction n’éliminera pas magiquement les armes nucléaires mais ce sera une brèche dans l’affirmation de ceux qui disent qu’ils ont besoin de ces armes pour leur sécurité. Les armes nucléaires n’apportent aucune sécurité.

Le Monde nous regarde. Il est temps d’éliminer la bombe.

(Traduction par Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance)

Intégralité du bulletin de Reaching Critical Will :

http://www.reachingcriticalwill.org/images/documents/Disarmament-fora/nuclear-weapon-ban/reports/NBD2.1.pdf


MENU
ONU : Traité international d’interdiction des armes nucléaires