Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des artistes avec nous

Duval MC




http://www.duvalmc.com/



Duval MC, rappeur "désobéissant", conscient, altermondialiste... et antinucléaire.

Duval MC a entamé sa carrière de rappeur en 2004 alors qu’il était actif dans des associations comme le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et Survie, à Marseille. Musicien accompli il s’est tourné vers le rap, forme musicale qui à son origine portait un message politique et conscient.

Certain-es d’entre vous l’auront peut-être entendu lors du festival Peace & Landes II et/ou à la manifestation antinucléaire du 12 juillet 2008 à Paris.

Parle-nous de ton parcours artistique...

En avril 2007, je participais sur Marseille à l’organisation d’un événement en soutien à la campagne "décolonisons" avec entre autres l’association Survie. Peu de temps avant, un de mes titres, "Mémoires mauvaises", avait été sélectionné pour apparaître sur la compilation "Décolonisons". Lors de cet événement à Marseille j’ai invité Xavier Renou pour une conférence sur les sociétés militaires privées. Il m’a alors parlé des Désobéissants et de la lutte contre le missile M51. Xavier m’a également aidé par la suite à faire presser mon premier album "Matières premières" (Ed. Contrevents). J’ai eu aussi la chance de participer au second Peace & Landes en octobre 2007 aux côtés de groupes comme Percubaba, No one is innocent, Ministère des Affaires Populaires… (groupes qui soutenaient déjà le Réseau "Sortir du nucléaire", NDLR)

Tu as écrit un titre "Sortir du nucléaire". Comment en es-tu venu à cette lutte, qui ne semblait pas être primordiale à tes débuts ?

J’y apportais de l’intérêt, mais je n’avais jamais traité le sujet dans un morceau. C’est en discutant avec plusieurs personnes - en plus du fait que mon père ait bossé à La Hague, qu’il souffre de problèmes de thyroïde et que le souvenir de Tchernobyl soit lié à mon enfance – que j’ai mieux saisi l’importance de cette lutte. Petite anecdote : en 1986, à l’époque où le nuage de Tchernobyl a "soufflé" sur l’Europe, le numéro 1 au top 50 était le titre "Comme un ouragan" (rires)...

Dés 2007, j’ai découvert le Réseau "Sortir du nucléaire", et via son site et les informations disponibles, j’ai pu acquérir de plus amples connaissances qui m’ont permis d’écrire ce morceau.

Et tu as enchaîné avec un clip tiré de ce morceau ?

En effet, il y a une urgence dont beaucoup n’ont pas conscience. Le problème du nucléaire est central pour comprendre ce qui se passe dans le monde. J’ai le sentiment que le fait d’imposer le nucléaire à l’humanité (le risque est pour tous) témoigne d’un instrument de pouvoir inédit. Peut-on encore imaginer une révolution, même non-violente avec un tel parc nucléaire ? Qui s’occuperait du démantèlement des centrales ?

Et sinon, pour toi comment ça va quant à la scène musicale ?

J’ai pas mal joué en 2009, avec quelques dates que je suis pas prêt d’oublier (No Nato à Strasbourg, les Trois Baudets...) Je participe à plusieurs concerts de soutien – le dernier étant pour le Genepi (soutien aux incarcérés) à Aix - mais il faut savoir se limiter sinon on ne fait plus que ça, sans recevoir le moindre salaire. Je vis sans frigo, sans voiture et avec un budget qui m’oblige à appliquer la décroissance... J’ai mis un bouton "faire un don" sur mon site mais j’ai jamais reçu un cent ! On cherche comment continuer nos activités musicales en gardant l’indépendance. Du coup je lance un appel aux militants pour qu’il continuent à faire connaître ma musique (un second album est en préparation) par les réseaux sociaux ou par le bon vieux bouche-à-oreille.

Propos recueillis par J. Peyret pour la Revue "Sortir du nucléaire"

Duval MC accueille régulièrement des stands antinucléaires lors de ses concerts. S’il passe par chez vous et que vous êtes disponible merci d’en informer Jocelyn Peyret.
Tel. : 03 89 41 80 98.
mobilisations@sortirdunucleaire.fr

Découvrez le clip "Sortir du Nucléaire" sur le site de Duval MC : http://www.duvalmc.com/

 

 Voir le clip "Sortir du nucléaire"

 


 

 Voir le clip "Canal Duval MC"

 

Duval MC, rappeur "désobéissant", conscient, altermondialiste... et antinucléaire.

Duval MC a entamé sa carrière de rappeur en 2004 alors qu’il était actif dans des associations comme le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et Survie, à Marseille. Musicien accompli il s’est tourné vers le rap, forme musicale qui à son origine portait un message politique et conscient.

Certain-es d’entre vous l’auront peut-être entendu lors du festival Peace & Landes II et/ou à la manifestation antinucléaire du 12 juillet 2008 à Paris.

Parle-nous de ton parcours artistique...

En avril 2007, je participais sur Marseille à l’organisation d’un événement en soutien à la campagne "décolonisons" avec entre autres l’association Survie. Peu de temps avant, un de mes titres, "Mémoires mauvaises", avait été sélectionné pour apparaître sur la compilation "Décolonisons". Lors de cet événement à Marseille j’ai invité Xavier Renou pour une conférence sur les sociétés militaires privées. Il m’a alors parlé des Désobéissants et de la lutte contre le missile M51. Xavier m’a également aidé par la suite à faire presser mon premier album "Matières premières" (Ed. Contrevents). J’ai eu aussi la chance de participer au second Peace & Landes en octobre 2007 aux côtés de groupes comme Percubaba, No one is innocent, Ministère des Affaires Populaires… (groupes qui soutenaient déjà le Réseau "Sortir du nucléaire", NDLR)

Tu as écrit un titre "Sortir du nucléaire". Comment en es-tu venu à cette lutte, qui ne semblait pas être primordiale à tes débuts ?

J’y apportais de l’intérêt, mais je n’avais jamais traité le sujet dans un morceau. C’est en discutant avec plusieurs personnes - en plus du fait que mon père ait bossé à La Hague, qu’il souffre de problèmes de thyroïde et que le souvenir de Tchernobyl soit lié à mon enfance – que j’ai mieux saisi l’importance de cette lutte. Petite anecdote : en 1986, à l’époque où le nuage de Tchernobyl a "soufflé" sur l’Europe, le numéro 1 au top 50 était le titre "Comme un ouragan" (rires)...

Dés 2007, j’ai découvert le Réseau "Sortir du nucléaire", et via son site et les informations disponibles, j’ai pu acquérir de plus amples connaissances qui m’ont permis d’écrire ce morceau.

Et tu as enchaîné avec un clip tiré de ce morceau ?

En effet, il y a une urgence dont beaucoup n’ont pas conscience. Le problème du nucléaire est central pour comprendre ce qui se passe dans le monde. J’ai le sentiment que le fait d’imposer le nucléaire à l’humanité (le risque est pour tous) témoigne d’un instrument de pouvoir inédit. Peut-on encore imaginer une révolution, même non-violente avec un tel parc nucléaire ? Qui s’occuperait du démantèlement des centrales ?

Et sinon, pour toi comment ça va quant à la scène musicale ?

J’ai pas mal joué en 2009, avec quelques dates que je suis pas prêt d’oublier (No Nato à Strasbourg, les Trois Baudets...) Je participe à plusieurs concerts de soutien – le dernier étant pour le Genepi (soutien aux incarcérés) à Aix - mais il faut savoir se limiter sinon on ne fait plus que ça, sans recevoir le moindre salaire. Je vis sans frigo, sans voiture et avec un budget qui m’oblige à appliquer la décroissance... J’ai mis un bouton "faire un don" sur mon site mais j’ai jamais reçu un cent ! On cherche comment continuer nos activités musicales en gardant l’indépendance. Du coup je lance un appel aux militants pour qu’il continuent à faire connaître ma musique (un second album est en préparation) par les réseaux sociaux ou par le bon vieux bouche-à-oreille.

Propos recueillis par J. Peyret pour la Revue "Sortir du nucléaire"

Duval MC accueille régulièrement des stands antinucléaires lors de ses concerts. S’il passe par chez vous et que vous êtes disponible merci d’en informer Jocelyn Peyret.
Tel. : 03 89 41 80 98.
mobilisations@sortirdunucleaire.fr

Découvrez le clip "Sortir du Nucléaire" sur le site de Duval MC : http://www.duvalmc.com/

 

 Voir le clip "Sortir du nucléaire"

 


 

 Voir le clip "Canal Duval MC"